33t > Le Pouvoir des Mots > Classes

Classes

de l'album "Le Pouvoir des Mots"


Aujourd'hui le travail à cessé
Dans l'usine que voici
Pas un bruit le portail est cadenassé
Qui sont donc les gens qui sont en grève ici

Vous devinez ce qu'on pourrait voir
Si c'étaient des ouvriers
Les rangs silencieux des uniformes noirs
Avec des chiens des casques et des boucliers

Ceux qui ont arrêté le travail
Sont les amis du patron
Pour la mort d'un homme écrasé sur les rails
Un juge a osé l'envoyer en prison

Ceux qui n'ont rien dit des accidents
Ceux qui pensent que la mort
D'un homme sur un chantier n'est qu'un incident
Pour ce patron ils ont crié plus fort

Je ne sais s'il fallait beaucoup chercher
Quand on voulait autrefois
Cracher à la gueule d'un gars qu'on mérpisait
Aujourd'hui on n'a que l'embarras du choix

Une cour de justice de classe
Relâche le prisonnier
Un juge indépendant a bien de l'audace
Tant de robes cachent tant d'échines courbées

Loin de là les uniformes noirs
Quelques jours auparavant
En faisant respecter l'ordre du pouvoir
Ont crevé l'oeil d'une jeune fille de dix-sept ans

Quand on travaille dans la chaussure
Dans la ville de Fougères
Et qu'on proteste contre les fermetures
On subit les brutalité policière.